hourglass-bleu

Lundi - Vendredi

9H00 - 18H00

smartphone-bleu

06 69 00 19 09

jakubiakquentin@yahoo.fr

placeholder-bleu

9 Voie des Pyramides

92800 PUTEAUX

banniere-page

Accueil | Comment ça marche ?

L'ostéopathie, comment ça marche ?

L’ostéopathie est un art thérapeutique manuel basé sur la notion de globalité avec un mode de pensée holistique. C’est une manière d’envisager l’être vivant comme un être dynamique dont l’état est en perpétuel transformation et ceci tout au long de son parcours.L’ostéopathe, au travers de son diagnostic, traite manuellement les restrictions de mobilité osseuses, articulaires, musculaires, tissulaires, de l’ensemble du corps humain pour les « normaliser » c’est à dire les faire passer d’un état de « dysfonction » à un état « adapté ». Les structures dites « adaptées » deviennent alors fonctionnelle car elles possèdent une capacité capacité d’action plus efficiente à leur environnement.

comment-ca-marche-1

La consultation se déroule en trois phases :

  • La première phase est un interrogatoire qui permet de relever le motif de consultation du patient, puis de rechercher des indices éventuels pouvant mener à la cause du trouble.
  • Ensuite, le praticien effectue un examen complet. Pour cela le patient doit-être en sous-vêtements (donc prévoir des sous-vêtements adaptés) pour que le thérapeute observer à la fois la conformation spatiale des aspérités osseuses et la qualité de la peau.L’examen s’effectuera dans l’ordre suivant, debout en statique, debout en mouvement, assis, puis allongé. Lors des deux dernières phases l’ostéopathe effectuera des test musculaires, articulaires et viscéraux.
  • Enfin la phase de traitement viendra suite à l’établissement du diagnostic suite au croisement des informations de la phase d’interrogatoire et de la phase de test.

Suite à la séance, le thérapeute vous expliquera ce qu’il a fait, pourquoi il l’a fait et des conseils.

En ce qui concerne l’urgence ostéopathique, elle se définit comme un syndrome douloureux aigu fonctionnel, d’origine mécanique, viscérale ou crânio-sacrée, sans connotation infectieuse et ne mettant pas en jeu la vie du patient. La consultation en urgence reprend les trois mêmes étapes que lors d’une consultation standard, sauf que lors du traitement le praticien s’attachera à réduire vos douleurs mais une seconde consultation pour travailler sur le fond du problème sera nécessaire pour éviter des récidives car il est difficile de manipuler un corps en souffrance aux risques de faire plus mal à notre patient qu’autre chose.

comment-ca-marche-2